Navigation – Plan du site
Sur l'Écrit
EchoGéo a lu

Analyse d’atlas

Texte intégral

1Ouvrages de référence, de lecture, d’actualité, les atlas s’adressent à des publics très divers, de l’école à l’université.

2La Bibliothèque vient de recevoir des publications intéressantes à faire connaître aux lecteurs d’ EchoGéo. Les exemples choisis et analysés illustrent la variété formelle et thématique de ce type de document.

  •  L’atlas des atlas : le Monde vu d’ailleurs
    200 cartes proposées sous la direction de Philippe Thureau-Dangin, Christine Chameau et al. Paris : Arthaud, 2008. 191 p (ISBN 978-2-7003-0168-7) proposé par le Courrier International.

  •  Atlas des relations internationales
    Publié sous la direction de Pascal Boniface. Nouvelle éd. Paris, Hatier, 2008. 160 p. (ISBN : 978-2-218-93171-0)

  •  Atlas géopolitique des espaces maritimes : frontières, énergie, pêche et environnement Publié sous la direction de Didier Ortolland, cartographie Jean-Pierre Pirat, et al., Paris : Technip, 2008. 276p, ill.

  • Le grand atlas Géo Gallimard pour le XXIe siècle
    [traduction, adaptation pour l'édition française sous la direction de Michel Langrognet] Édition [Nouvelle éd. entièrement revue et mise à jour] Editeur Paris : Gallimard : Géo, DL 2008. 335 p, ill. (ISBN 978-2-7424-2331-6)

  • Ushuaïa : L'atlas : Connaître le monde, préserver la planète
    [Nassera Zaïd, Claire Chevalier, Aline Deprince] Editeur [Issy-les-Moulineaux] Éd. du Toucan [Boulogne-Billancourt] [TF1 Entreprises] DL 2008 . 221 p, ill. (ISBN 978-2-81-000139-2)

3Les trois premières références offrent aux étudiants et chercheurs une synthèse des différentes approches géopolitiques et visions du monde économique et social actuel. Le grand atlas Géo Gallimard constitue un outil de localisation mis à jour et Ushuaia un album de photos utiles au géographe pour illustrer des cours ou des articles.

L’atlas des atlas : le Monde vu d’ailleurs

Réalisé par l’équipe de journalistes de la revue Courrier International, cet atlas se veut original dans sa conception et présentation.

4Il s’agit, comme le titre le suggère, de visions du monde différentes sur des thèmes d’actualité, à travers la comparaison d’un choix de cartes. Elles sont extraites d’atlas ou autres documents, parus récemment. Exemple la rubrique «  Géorgie : Attention au chantier de démembrement   »comporte une courte notice de présentation du thème, un croquis de localisation du pays, et trois cartes mettant en perspective la vision, des Russes, des Géorgiens, des Abkhazes, depuis 1994.

5L’atlas est composé de trois parties intitulées : visions du monde, frontières, hors limites. Les cinq planisphères reproduits dans la première partie sont centrés sur des perceptions du globe non européennes. Il s’agit du monde vu d’Australie, de chine du Japon. La partie consacrée aux frontières comporte 120 pages. Elle concerne les lieux conflictuels sur tous les continents tels que le Kosovo, les Malouines, le Tibet, le Kurdistan, l’Erythrée, l’Antarctique. Sous la rubrique : Hors limites les auteurs interrogent l’histoire et les géographies successives qu’elle a construit : le futur de la planète, l’imaginaire cartographique et artistique…

6Destiné au grand public, cet atlas peut néanmoins intéresser un lectorat plus spécialisé par son approche particulière, ses reproductions de documents rarement rassemblés, la qualité de ses illustrations.

7Bernadette Joseph.

Atlas des relations internationales / sous la direction de Pascal Boniface

Cet atlas fait le point sur des questions d’actualité géopolitique mondiale.

Les 125 planches sont complétées de notices rédigées par les experts de l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques)

8Si l’on compare les éditions successives, 1993,1998, et 2008, on constate que la composition reste similaire, mais le détail du contenu varie. Il s’articule sur le modèle suivant :
- une partie thématique générale intitulée : Espace mondial ;
- une partie consacrée aux « aires régionales ».
L’évolution historique de l’ordre économique et social du Monde se décline sous diverses rubriques : acteurs des relations internationales, forces en présence, facteurs de puissance, crises et guerres, perspectives locales.

9La nouvelle édition fait une place plus importante aux guerres et conflits, (6 p. en 1993, 8 p. en 1998, 16 p. en 2008). Y figurent les guerres balkaniques, d’Irak, le génocide rwandais, le Darfour, les conflits israélo-arabes. Les « espaces maritimes  » : bassin méditerranéen, atlantique, zones polaires qui faisaient l’objet d’un chapitre, ne sont plus traités sous cette forme en 2008 mais à travers la thématique de développement durable et réchauffement climatique.

10Des cartes et graphiques d’une grande lisibilité, la présence d’un index des notions abordées, noms de personnes, lieux, sigles développés, rendent cette synthèse accessible et utile à un lectorat très vaste.

11B.J.

Atlas géopolitique des espaces maritimes : frontières, énergie, pêche et environnement sous la direction de Didier Ortolland

Mise à jour inédite des questions concernant le milieu marin, offre une cartographie originale qui regroupe données bathymétriques, historiques, économiques.

12Après avoir défini la notion d’«  espace maritime », les auteurs traitent des grands océans de la planète, mais aussi des questions géopolitiques d’actualité dans des zones telles que la Mer Rouge, le golfe Persique, la mer Caspienne.

13Sont abordés les points suivants : droit de la mer, communications interocéaniques, eaux archipélagiques, hydrothermalisme sous-marin. Les variations des frontières font l’objet d’indications très précises sur les cartes qui, malgré la richesse des éléments qu’elles contiennent, offrent une grande facilité de lecture. En annexe, sont regroupés des définitions de géodésie, éléments de technique cartographique et une bibliographie récente.

14B.J.

Le grand atlas Géo Gallimard pour le XXIe siècle

[traduction, adaptation pour l'édition française sous la direction de Michel Langrognet]

15Atlas encyclopédique toponymique. Il comporte 450 cartes hypsométriques, 200 croquis en 3D montrant le relief, 750 photos, 180 cartes thématiques, 150 schémas et coupes. Huit dépliants panoramiques  offrent une information synthétique sur des zones géographiques habituellement morcelées, telles que la Micronésie, Polynésie, etc.

16Bon outil de localisation, destiné au grand public. La présentation se rapproche de celle des guides de tourisme.

17B.J.

Ushuaïa : L'atlas : Connaître le monde, préserver la planète / [Nassera Zaïd, Claire Chevalier, Aline Deprince] Cet album allie un choix de cartes du monde à de magnifiques planches photographiques agrémentées de courtes notices explicatives.

18L’objectif comme son titre l’indique est d’attirer l’attention du grand public sur les risques de dégradation de l’environnement et la nécessité de préserver la biodiversité de la planète.

19B.J.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Analyse d’atlas », EchoGéo [En ligne], 8 | 2009, mis en ligne le 01 avril 2009, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://echogeo.revues.org/10942 ; DOI : 10.4000/echogeo.10942

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org