Navigation – Plan du site
Editorial

L’avion, le cerf-volant et le deuil

Jean Marie Théodat

Texte intégral

1Le hasard de l’actualité nous fait publier ce neuvième numéro avec un Sur le Vif en résonance décalée par rapport à l’émoi planétaire suscité par la disparition brutale, le jeudi 25 juin, de Michael Jackson. Certes, la pop music n’est pas notre cœur de métier, mais une fois faite la part de l’ombre des coulisses d’une vie que l’on devine pleine de douleurs enfouies, et celle des paillettes qui illuminent la scène, demeure l’incontestable talent dont la ferveur planétaire justifie, dans ces colonnes, une révérence.

2Le décalage avec l’actualité n’est qu’apparent. C’est sous le signe du deuil que s’ouvre ce cahier. Nonobstant les condoléances sincères que la disparition du benjamin des frères Jackson inspire, notre affection douloureuse s’adresse surtout aux parents des disparus de l’Airbus A 310, tombés en mer, au large de Moroni, le mardi 30 juin, avec 155 passagers à bord. Leur deuil, plus humble, plus anonyme, n’en est pas moins vivement ressenti, en France en particulier.

3S’il n’y est pas explicitement question de l’accident, l’article de François Taglioni Sur Le Vif permet de brosser, à une échelle plus large, la toile de fond sur quoi se déplacent en ombres chinoises les centaines de migrants partis de Marseille, et dont la plupart ont fait le détour par Mayotte. Il s’agit de voir, au-delà de l’événement, la trame plus profonde qui sert de cadre à la catastrophe. L’analyse a trait aux résultats de la dernière consultation référendaire à Mayotte. Cette île est ainsi devenue, par décision souveraine de ses habitants, en mars 2009, le tout nouveau département français. L’occasion de mettre en perspective les relations de la France avec ses anciennes possessions d’outre-mer.

4La rubrique Sur le Terrain évoque, sous la plume de Jean-Sébastien Dehec et de François Taglioni, l’évolution de l’épidémie de Chikungunya dans l’océan Indien, en particulier à la Réunion. L’argumentaire prend appui sur une cartographie dynamique et imaginative qui permet de suivre l’évolution de la zone affectée et l’actualité de la maladie.

5Non loin des Comores et de la Réunion, il y a la Grande île, celle qu’évoque Jean-Pierre Raison, géographe, à l’occasion d’un entretien pour la rubrique Sur Le Métier. Pour l’occasion, il a reçu EchoGéo chez lui, à Paris. Notre entretien dura le temps d’un café. A deux pas de l’église Saint-Paul, il évoque avec nous sa dette envers Pélissier ; plus loin, sa gratitude envers les épîtres. Par allusion à Voltaire et par éloge de l’écrit court et bien senti.

6La rubrique Sur Le Champ présente une mise en perspective d’une région sensible : l’Asie Centrale. Dans ce qui fut autrefois la périphérie des aires d’influence soviétique et chinoise, se mettent en place des recompositions spatiales, émergent de nouvelles élites dont les intérêts les conduisent parfois à contester les règles tacites du rapport de la Russie avec son « étranger proche », de la Chine avec ses minorités turcophones. L’article de Guillemette Pincent sur le renouveau urbain centrasiatique, censé remettre à l’honneur le patrimoine architectural précolonial de ces contrées, la contribution de Julien Thorez sur les nouveaux mouvements migratoires consécutifs à l’effondrement de l’empire soviétique, et enfin la mise au point d’Alain Cariou sur la sinisation active du Xinjiang, viennent rappeler, sinon l’unité ancienne, du moins l’articulation organique d’une zone à part. Entre l’Extrême-Orient et l’Occident, riche en ressources fossiles, cette région enclavée aux faibles densités est encadrée de pays fortement peuplés aux ambitions de puissance non dissimulées.

7La rubrique Sur l’Ecrit présage des vacances studieuses à en juger par la densité des ouvrages proposés à la lecture. Etienne Cossart s’entretient avec Yvette Dewolf, auteure avec Guilhem Bourrié de : Les formations superficielles, Genèse, Typologie, Classification, Paysages et environnements, Ressources et risques. L’occasion de rappeler l’importance heuristique de ces catégories particulières de roches: elles dénotent en surface les processus plus lents qui travaillent les profondeurs ou commandent les climats et participent de la définition des différents faciès de la planète. Puis Roland Pourtier fait une présentation raisonnée du Dictionnaire l’espace politique, publié sous la direction de Stéphane Rosière. Enfin, dans une volonté de vous faire découvrir d’autres revues, étrangères ou peu diffusées, sensibles aux mêmes thématiques que nous, EchoGéo, vous présente la revue malgache Tsingy (éditée à Tamatave). Bernadette Joseph présente également l’ouvrage d’Olivier Orain De plain-pied dans le monde, qui est un panorama très détaillé de la géographie française jusque dans les années 1990. Les indications bibliographiques de la BGI ayant trait à l’Asie Centrale, et les nouvelles acquisitions de la Bibliothèque de Géographie ferment ce chapitre.

8La rubrique Sur L’image qui clôt ce cahier est l’occasion de prendre de la hauteur, sans perdre de vue le terrain. Pour découvrir les prouesses de la photographie par cerf-volant. Marion Broquère, Armelle Choplin, Benjamin Bosselut et Simon Nancy font la démonstration de la pertinence d’une technologie aussi rudimentaire dans ses moyens que prodigieuse dans ses résultats. La vision panoramique (comme à vol d’oiseau) qu’elle permet d’avoir du sol et des paysages change le rapport au terrain. Pour qui fait de la question des paysages un élément central de l’analyse spatiale, la découverte des quartiers complexes de la périphérie de Nouackchott, en Mauritanie, vaut pleinement le détour, par le haut.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Marie Théodat, « L’avion, le cerf-volant et le deuil », EchoGéo [En ligne], 9 | 2009, mis en ligne le 07 juillet 2009, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://echogeo.revues.org/11299

Haut de page

Auteur

Jean Marie Théodat

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org