Navigation – Plan du site
Editorial

Anniversaire

Jean-Louis Chaléard

Texte intégral

1Ce numéro d’Échogéo est le dernier de l’année 2016, durant laquelle fut abondamment célébré le centième anniversaire de la bataille de Verdun. L’article consacré à la cartographie des vestiges de la Grande Guerre nous rappelle la férocité des combats, l’intensité inouïe des bombardements et l’ampleur des destructions dont furent l’objet Verdun et le territoire alentour, et qui sont inscrites dans les paysages. Faisant écho à des enjeux mémoriels d’actualité, il participe à la réponse à une forte demande sociale en termes environnementaux et patrimoniaux.

2Le varia, comme toutes les fins d’années, met en lumière la diversité des questions de géographie abordées dans notre revue. Diversité des thèmes, même si la dominante des études urbaines, comme dans les précédents varia, se confirme : culture et patrimoine avec le cas d’Albi (voire de Verdun), santé à propos des affections mycosiques à Sfax, emploi et métropoles en France, transports avec l’Alaska Railroad Corporation, ressources minières en Guinée. Diversité des lieux aussi, avec une proportion toujours importante de sujets portant sur l’étranger (l’Alaska) et spécialement les Suds (Sfax et la Guinée).

3Une large place est faite, comme souvent, aux questions de méthodologie. C’est bien sûr le cas de l’article de R. de Matos Machado et ses co-auteurs, portant sur les potentialités de l’outil LiDAR pour cartographier les vestiges de la Première Guerre mondiale. L’intérêt du texte est de montrer comment les outils nouveaux de télédétection autorisent une cartographie de vestiges historiques précise dans un contexte intra-forestier. À un moindre degré, M. Jarraya fait une large place aux interrogations méthodologiques à propos de l’étude des relations entre climat et infections cutanées mycosiques, ce qui lui permet de montrer les liens entre morbidité mycosique et thermo-hygrométrie de l’atmosphère, avec des pics survenant au printemps et surtout en automne, saison relativement humide et chaude. Ces deux articles, plus que d’autres, posent la question des rapports de la géographie aux autres disciplines : archéologie et histoire dans le cas des recherches à Verdun, médecine et climatologie dans le cas des études sur les mycoses à Sfax…

4Si quatre des six articles de la rubrique Sur le champ abordent le milieu urbain, deux s’y intéressent plus spécifiquement. D’abord celui de M. Sibertin-Blanc et S. Lima sur Albi. Pour beaucoup, Albi, c’est la cathédrale de briques rouges et le musée Toulouse-Lautrec. Les auteures vont très au-delà de ces images d’Épinal et mettent en évidence les logiques de la configuration culturelle albigeoise entre contexte d’une ville moyenne, dispositifs territoriaux, politiques culturelles nationales et locales. L’article de J. Baude aborde les villes sous un autre angle et à une autre échelle, même si des questions de politiques publiques et d’aménagement sont présentes dans les deux cas. Comparant les métropoles aux autres agglomérations françaises, l’auteur montre que la taille des premières n’influence pas de façon durable et permanente l’emploi. Si les métropoles ont créé plus d’emplois c’est avant tout parce qu’elles présentaient une spécialisation favorable ou profitaient d’une dynamique antérieure.

5L’Alaska Railroad Corporation étudiée par M. Schorung propose un cas de relation originale entre mise en valeur et voie ferrée en Amérique du Nord, où le train a souvent un rôle moins important. L’auteur met en évidence les modalités de l’élaboration d’un modèle inédit aux confins des États-Unis et la diversification des revenus (tirés du transport de marchandises et plus récemment du tourisme) comme facteur de succès. Le dernier article, de J. Knierzinger, porte sur la mise en œuvre de nouvelles régulations dans le secteur minier guinéen. La Guinée, parmi les premiers producteurs mondiaux de bauxite, est exemplaire des pays riches de ressources pillées par les grandes sociétés étrangères. Le gouvernement essaie d’imposer un nouveau code minier qui lui rende le contrôle et une partie des bénéfices de l’exploitation minière. Les questions de dépendance à l’égard de l’extérieur mettent en évidence la singularité de certaines interrogations dans les pays du Sud, où l’État a des difficultés à s’imposer vis-à-vis des grandes sociétés multinationales et où les problèmes de développement diffèrent par leur importance et leur nature de ceux de territoires, certes périphériques des États, comme l’Alaska, ou de ceux des villes françaises, grandes et moyennes, à la recherche de dynamiques nouvelles.

6L’entretien de la rubrique Sur l’écrit aborde une partie des thèmes des articles du varia : questions urbaines, réflexions sur la méthode, relations avec les autres disciplines. S. Weber interroge G. Fauveaud sur son livre récent, tiré de sa thèse : La production des espaces urbains à Phnom Penh. La recherche est originale par son objet, relativement nouveau en géographie : l’immobilier. L’auteur montre comment il a dû mener un travail de terrain empruntant à l’ethnographie, et une réflexion qui puise dans la sociologie (à la fois Lefebvre et Bourdieu), pour élaborer une approche de géographie sociale, qui le conduit à mettre en évidence « l’importance des relations sociales, des expériences résidentielles, des pratiques spatiales et des groupes d’intérêt dans la production immobilière ».

7Dans la rubrique Sur le métier le texte de S. Bresc-Litzler revient sur les questions d’enseignement de la géographie, qui ont déjà été abordées dans des numéros antérieurs de la revue. Il fait suite à une contribution sur les programmes parue dans la précédente livraison d’ÉchoGéo. S. Bresc-Litzler essaie d’établir une synthèse sur les exigences du nouveau concours de CAPES d’histoire-géographie et sur les nouvelles méthodes pour s’y préparer. Elle insiste sur la nécessaire identification des passerelles entre la géographie scolaire et la géographie universitaire, montrant qu’enseignement, réflexion sur la discipline et maîtrise de ses outils ne peuvent être séparés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Louis Chaléard, « Anniversaire », EchoGéo [En ligne], 38 | 2016, mis en ligne le 13 décembre 2016, consulté le 22 août 2017. URL : http://echogeo.revues.org/14812

Haut de page

Auteur

Jean-Louis Chaléard

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org