Navigation – Plan du site
Édito

Au vif décembre

Jean Marie Théodat

Texte intégral

1Il fait un froid très vif à Paris. Tout aussi vive est l’envie qui nous porte de souhaiter de joyeuses fêtes à celles et ceux que leur foi, leurs habitudes et leurs traditions réunissent pour célébrer, commémorer et partager des moments d’une importance sacrée. Hanoukkah, l’Aïd et Noël se suivent avec une proximité de calendrier qui nous rappelle les origines communes des trois religions du Livre.

2Nos agapes, présentes ou à venir, seraient sans mélange n’était cette douleur qui nous accable, à l’évocation du souvenir de notre collaborateur Georges Meurillon, disparu brutalement en octobre dernier. Ce cahier, à la facture de laquelle il a contribué, lui est dédié. S’il avait été là, s’il avait pu poursuivre son travail d’archivage et de classification, Georges aurait publié, dans la rubrique Sur le Métier, les éléments liminaires d’une analyse comparée de plusieurs villes choisies en Afrique, en Amérique et en Asie, à partir d’un corpus combinant des cartes postales, des photographies et des timbres d’époques différentes. La mort l’a arrêté en chemin, mais point son projet. Son travail sera remis… sur le métier, plus tard, par d’autres, amis et collègues, qui continuent de débrouiller les arcanes de l’indexation numérique, et l’alchimie prodigieuse des métadonnées, dans l’esprit de Georges : avec rigueur et simplicité. Dans l’idée d’aboutir à un ouvrage bien fait.  A la place, nous vous invitons à découvrir ENERGIGEO, une application documentaire de Claire List dans le cadre d’un partenariat entre l’UMR PRODIG et l’INIST. Ce dossier est un guide d’exploration interactive d’un corpus bibliographique et iconographique qui permet de faire le point sur les ressources bibliographiques disponibles à la BGI sur l’énergie, sous toutes ses formes. L’énergie est ici abordée en tant que motif d’investigation majeur dont l’intérêt relève autant des échanges commerciaux, de la politique internationale (pour son partage, lorsqu’elle existe) que des recherches scientifiques (pour l’inventer ou la trouver lorsqu’elle fait défaut).

3La rubrique Sur le Vif revient sur les tensions politiques qui tiraillent trois pays engagés dans une crise complexe aux issues imprévisibles, tant les enjeux sont importants. Dans le cas du Liban, la tension très vive entre les communautés, les partis politiques, aboutit à un immobilisme sanglant évoqué par Bara Mikaïl. L’enjeu est double : l’élection d’un nouveau président, et la convocation à de nouvelles élections législatives qui permettraient au Hezbollah de transformer en dividende électoral le regain de prestige que lui a valu sa résistance héroïque à l’armée d’Israël durant la guerre de l’été 2006.

4Au Pakistan, la réélection de Pervez Musharraf au poste de président de la république est analysée par Gilles Bocquérat qui en profite pour brosser un panorama éclairant de la scène politique pakistanaise. Ici, les antagonismes n’opposent pas des communautés de confessions différentes, mais des clans et des partis aux orientations tiraillées entre le nécessaire ancrage dans la réalité sociale et religieuse du pays, d’une part, le poids des enjeux régionaux d’autre part.

5Marion Sabrié éclaire pour nous la situation en Birmanie, dont la position charnière entre l’Asie du Sud et l’Asie du Sud-Est, le monde indien et le monde chinois, en fait un cas particulier. Elle évoque le soulèvement de l’automne des moines bouddhistes comme l’aboutissement d’un clivage des positions au sein du clergé. Le sommet de la hiérarchie continue de soutenir le régime tandis que la base affirme une solidarité avec le reste de la population qui proteste contre la restriction des droits politiques et réclame la démocratisation du régime. L’article insiste sur l’enjeu du pétrole dans la détermination de la position des puissances sur la question birmane : entre ceux qui observent un silence gêné qui ne dénonce pas sans pour autant applaudir à la répression des manifestants, d’une part, et ceux qui, d’autre part, affichent franchement leur soutien au régime, l’éventail des attitudes est à la mesure des intérêts divergents que les clients étrangers placent dans les ressources en hydrocarbures de la Birmanie et la capacité du régime à maintenir durablement l’ordre dans une région sensible.

6Sur le Vif rappelle que d’autres tensions traversent également la planète. Tectoniques et profondes, capables de provoquer des dégâts considérables, les tensions liées à la zone de subduction comprise entre la plaque de Nasca et la plaque sud-américaine provoquent des séismes dont les effets sont dévastateurs pour les habitants des zones touchées. Le dernier séisme qui a affecté la région de Pisco, au Pérou central, est ici analysé par Robert d’Ercole, Jérôme Chandes, Hugo Perfettini et Laurence Audin. L’occasion de préciser les mécanismes spécifiques qui ont abouti à la limitation des dégâts matériels et à la préservation des vies humaines. Les auteurs attirent également l’attention sur les conditions de vie précaires des sinistrés qui continuent de camper sous des tentes quatre mois après le tremblement de terre.

7Dans la rubrique Sur le Terrain, Géraud Magrin fait un état des lieux des ressources énergétiques en Afrique, et rappelle qu’en dépit de ses réserves considérables, l’Afrique reste empêtrée dans le sous-développement. En effet, le statut de ce continent se limite encore, dans une large mesure, à celui de réserves de ressources et de matières premières dont l’exploitation ne débouche pas toujours sur un développement réel du continent, mais profite à ses puissants clients. L’article fait le point sur la ressource en tant que telle, les réserves, la prospection et les investissements réalisés par les nouveaux acteurs, comme la Chine et le Brésil avec des producteurs majeurs comme le Nigéria, ou le Soudan.

8Sur le Champ est l’occasion de faire le point sur l’Amérique latine dont Hervé Théry et André Nagy (à propos de la réélection de Lula au Brésil), Julie Legall et  Susana Maria Sassone (à propos de la nouvelle politique migratoire de l’Argentine), Alexis Sierra (à propos de l’arrivée au pouvoir de Rafael Correa en Equateur), et Julien Rebotier (à propos de l’évolution socialiste du Vénézuela) rappellent que les redistributions des forces politiques intervenues depuis le début des années 2000, marquées par un virage à gauche du continent, n’ont pas entraîné de restructurations radicales mais seulement initié des processus de réformes institutionnelles, sociales et économiques qui seront longues à porter leurs fruits, mais qui demeurent incertaines quant à leur inscription dans la durée.   

9Sur l’Ecrit présente l’ouvrage publié sous la direction de Thierry Sanjuan, Dictionnaire de la Chine contemporaine, un ouvrage d’érudition et d’analyse qui témoigne à la fois de l’importance de la nouvelle Chine et de la pertinence de la perspective du géographe dont l’ouvrage est à la fois une radioscopie et une invitation au voyage dans ce pays-continent resté, à bien des égards, inconnu. Pour l’occasion Thierry Sanjuan a fait appel aux plus éminents spécialistes choisis pour leur connaissance du terrain, dans des champs disciplinaires diversifiés. On y trouve des historiens, des anthropologues, des économistes et des sociologues. L’occasion pour les auteurs de tordre le cou à certaines vieilles lunes sur le péril jaune fantasmé par les uns, l’occasion également de prendre la mesure des mutations colossales à l’œuvre dans un pays dont la complexité engage l’avenir de toute la planète par les conséquences qui s’ensuivent sur le plan géopolitique, économique, industriel et culturel.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Marie Théodat, « Au vif décembre », EchoGéo [En ligne], 3 | 2007, mis en ligne le 25 janvier 2010, consulté le 27 mars 2017. URL : http://echogeo.revues.org/1716

Haut de page

Auteur

Jean Marie Théodat

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org